7 astuces pour se développer à l'international

Author

Benjamin Barthélémi

Lorsqu'un entreprise est en pleine croissance, les sirènes du développement à l'international se font invariablement entendre. A ce moment, la société commence à imaginer une croissance hors de ses frontières, à réfléchir à l'exportation de son expertise, de ses produits.

Par où commencer ? Quelle stratégie adopter ? Voici quelques conseils précieux avant de vous lancer dans cette aventure toute aussi enrichissante que challengeante.

1.    Planifier

Un développement international ne s’improvise pas. La planification est le premier mot d’ordre. Établir sa stratégie, réaliser un business plan, définir ses actions sont les étapes intiales obligatoires avant de se lancer dans la réalisation du projet. 

2.    Tout ou rien 

Lorsque vos différentes actions sont planifiées, allez-y à fond. 
N'ayez pas froid aux yeux : développer son entreprise à l’international est difficile, cependant si vous souhaitez vous lancer dans cette démarche internationale, ne faites pas les choses à moitié, voyez grand.

3.    Rester concentré

Lors de votre développement, de nombreuses opportunités et distractions se présenteront à vous. 
Gardez un esprit critique et apprenez à distinguer une opportunité d’une distraction. Gardez votre objectif et votre plan d’action en tête.
Se disperser pourrait mener à une perte de temps, à vous essouffler, voire ne pas parvenir à conduire votre projet à bien.

4.    Sélectionner les marchés

Plus que cruciale, la sélection efficace des marchés est obligatoire. 
Avant de vous lancer dans un pays, prenez le temps d'analyser le marché, son potentiel, la concurrence.
Tâtez le terrain, ces analyses et recherches vous feront gagner un temps précieux et vous permettront de prioritiser les étapes essentielles de votre développement. 

5.    Adapter les produits et services 

Vos produits et services sont adaptés à votre marché local.
La question à se poser à cette étape de votre développement est : « est-ce que le produit et le service que je propose sont adaptés aux marchés visés ? ».
Restez à l’écoute et flexible par rapport aux différents feedbacks que vous pourriez récolter. L’adaptation est une dimension primordiale dans le commerce international.

6.    S'adapter à la culture locale 

En parallèle de l’adaptation de vos produits, adaptez votre démarche et votre façon de travailler. 
Tout pays dispose d’une culture locale. Il sera primordial de s’y adapter si vous souhaitez faire affaire avec vos interlocuteurs. Que ce soit d'un point de vue culturel, politique, business, linguistique : soyez curieux, prenez le temps d'apprendre la région que vous visez, connaissez les challenges que vivent vos interlocuteurs au quotidien, prenez les spécificités régionales en compte, vous n'en serez que davantage respecté par vos futurs clients/partenaires.
Certaines adaptations sont obligatoires, d’autres sont complémentaires. N’hésitez pas à vous prendre au jeu; sortez de votre zone de confort. 
Par exemple, renseignez-vous sur la culture locale, osez dire bonjour dans la langue maternelle de votre interlocuteur ;) 

7.    Se faire aider 

Vous n’êtes pas les premiers et ne serez certainement pas les derniers à vous développer en dehors de vos frontières. 
De nombreuses organisations sont là pour vous aider : l’AWEX, les chambres de commerce, les réseaux d’entreprises… 
N’hésitez pas à les contacter et à discuter de votre projet. Leurs expériences sur le terrain sont une précieuse source d'information mais aussi d'inspiration !
Elles vous seront d’une aide précieuse dans vos démarches. 

Un développement international se prépare et s’organise. C’est un travail de longue durée qui doit faire partie de la stratégie de croissance de l'entreprise.
En suivant ces 7 conseils-clés votre démarche se structurera d'elle-même. Vous gagnerez un temps précieux dans votre développement. 


Bon courage dans la conquête de vos nouveaux marchés !